doubles-gouttes-bleuesLe GDR Micro et Nanofluidique

La micro et nano fluidique se présente comme un domaine émergent, dynamique et à fort potentiel de développement. La communauté scientifique qu’elle rassemble est jeune, répartie selon des disciplines couvrant les champs de la physique, du génie des procédés, des micro et nanotechnologies, de la (bio)chimie et de la biologie. Cette forte interdisciplinarité lui confère une identité propre et une grande force mais implique en contrepartie qu’un effort d’échange et de communication soit tout particulièrement consenti.

Dans ce contexte, le GDR Micro et Nanofluidique se propose d’apporter un cadre d’échange et de concertation et de poursuivre l’effort engagé par le CNRS depuis plusieurs années. Il souhaite accompagner les ouvertures et évolutions que la thématique doit engager aujourd’hui : stabilisation de la position nationale, ouverture européenne et renforcement des actions industrielles.

p1-10

Son objectif stratégique est de rassembler une communauté pluridisciplinaire, active et visible au niveau européen et international, en rassemblant des acteurs de la recherche publique, des acteurs industriels et associatifs sur des objectifs d’animation et de prospective.

Le GdR se veut une structure dynamique répondant aux évolutions du domaine et représentative des différentes disciplines concernées. Il est organisé en 4 thèmes scientifiques principaux, ces thèmes pouvant évoluer ou être compléter en fonctions des besoins:

cnrs

Microfluidique multiphasique et phénomènes aux surfaces et interfaces

  • Technologies de mise en œuvre : structuration, fonctionnalisation, intégration
  • Nouveaux principes pour l’ingénierie chimique et physique
  • Interface avec la biologie et la chimie analytique

Le premier objectif du GDR est de mettre en œuvre un effort d’animation conséquent en préparant une ouverture internationale et en particulier européenne, s’intégrant dans la dynamique du 7ème programme cadre.